Bloody sunday ?

Ségolène Royal a (enfin !) présenté dimanche son programme politique devant 8000 partisans à Villepinte, en banlieue parisienne. Dans ce « pacte présidentiel », Ségolène Royal présente cent propositions à caractère social. Elle propose notamment de hausser « le plus tôt possible » le salaire minimum mensuel de 1254,28 euros à 1500 euros. Le programme de Mme Royal comprend aussi des mesures pour augmenter la construction de logements sociaux et pour assurer une sécurité de logement à tous. Le programme de Ségolène Royal comprend aussi des mesures plus polémiques, comme la révision de la carte scolaire « pour lutter contre les ghettos », la mise en place de centres éducatifs, si besoin avec encadrement militaire pour les jeunes délinquants ou encore la création de jurys de citoyens pour « introduire la démocratie participative dans toutes les collectivités publiques ». En tout, 100 propositions qui sont le résultat d’un grand processus de consultation à travers toute la France au cours des trois derniers mois, les fameux « débats participatifs ».

Nicolas Sarkozy a réuni ses comités de soutien en annonçant des ralliements de personnalités (dites de gauche ou dites centristes) voulant montrer ainsi sa capacité à rassembler en proposant un « pacte républicain » à « tous les Français », au moment même où sa rivale Ségolène Royal présentait son « pacte présidentiel ».
La vraie campagne est lancée, pacte contre pacte ce dimanche pendant que Drucker accueillait Bernadette Chirac sur son canapé rouge.

Ce dimanche fut aussi l’occasion d’un autre affrontement, non pas pacte contre pacte mais pack contre pack. Le premier match du quinze d’Irlande hors de son stade de Landsdowne Road, dimanche 11 février à Dublin, ne lui a guère porté chance. Les joueurs français ont gagné de trois points, sur un essai marqué par l’ailier français Vincent Clerc, à seulement deux minutes de la fin d’une partie aprement disputée.
Croke Park, temple des sports gaëliques, est une impressionnante arène mais complètement inhabituelle pour les amateurs de rugby qui ne connaissaient que le mythique Landsdowne Road. Il existe en Irlande un vrai débat autour de l’utilisation de ce stade uniquement pour les sports gaéliques. Les autres sports en sont strictement exclus. Une règle interne à l’organisation excluait jusque dans les années 1970 le football, le rugby et le cricket parceque sports anglais. Depuis peu, il a été autorisé exceptionnellement la pratique (pour les matches internationaux uniquement) du football et du rugby, ces deux sports se trouvant sans stade à cause de la rénovation de Lansdowne Road d’où le match du 11 Fevrier 2007.

Pour les patriotes irlandais, ce stade a un supplément d’âme d’où l’émotion palpable lors des différents hymnes. En effet, le 20 novembre 1920, Croke Park fut le théâtre d’un massacre exécuté par des paramilitaires auxiliaires de la police britannique entrés dans le stade pendant un match de football gaëlique entre Dublin et Tipperary et qui ont tiré en représailles dans la foule, tuant 14 personnes . Ces évènements, sont connu en Eire sous le nom de Bloody Sunday.
Pour qui de Ségo ou Sarko le dimanche 22 avril sera un Bloody sunday ?
D’ici là, souvenons de U2.
i can’t believe the news today
i can’t close my eyes and make it go away
how long. how long must we sing this song?
how long?
tonight we can be as one. tonight
broken bottles under children’s feet
bodies strewn across a dead end street
but i won’t heed the battle call
it puts my back up. puts my back up against the wall
sunday. bloody sunday

Publicités
Published in: on 11 février 2007 at 9:30  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://zirikolatz.wordpress.com/2007/02/11/bloody-sunday/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :