Le silence est d’or

Le documentaire de l’Allemand Philip Gröning Le Grand Silence, qui aborde la vie d’une communauté de Chartreux en France, sorti le 22 décembre dernier, semble avoir un certain succès d’estime à l’étonnement des programmateurs. Le réalisateur du documentaire sur la vie monastique (prix du jury au festival de Sundance 2006)  n’affiche pas un engagement catholique délibéré. Il donne cependant un sens à son film : « Fonder la réussite sur le travail, l’argent, la situation, ne correspond plus à la société actuelle. La vie des moines nous rappelle d’autres valeurs. »

On se souvient de la sentence proverbiale : « le silence est d’or ». Les moines de la Chartreuse sont en quelque sorte des héritiers de l’égyptien Macaire. Saint Macaire le Grand (Makarios en grec ou Abu Magar en arabe) naquit en l’an 300 dans un village du Delta du Nil, et exerça d’abord la profession de chamelier. Obéissant à un appel de Dieu, il se retira seul dans une cellule de son village pour y vaquer à la vie ascétique et à la prière et devenir anachorète. Quelqu’un lui demanda un jour comment progresser dans la voie du salut. Le Saint l’envoya au cimetière injurier les morts puis leur adresser des louanges, et il lui dit à son retour: « Vois-tu, les cadavres ne t’ont rien répondu. De même, toi aussi, si tu veux être sauvé deviens comme mort, ne comptant pour rien le mépris des hommes ou leurs louanges. Sois comme les morts et apprends à te taire! ».

Un qui a appris à se taire, et ça marche, c’est Chirac. Il fallait voir tout le monde s’être  précipité à l’Elysée  pour assister aux vœux du Président à la Presse. On a littéralement convié toute la place de Paris pour écouter  cet assourdissant silence présidentiel. A cent jours de la présidentielle, Jacques Chirac a achevé jeudi devant la presse le traditionnel cycle des vœux avec la volonté de peser jusqu’au bout, et a laissé une nouvelle fois planer le suspense en disant « réfléchir » à une éventuelle candidature.

Après qu’un journaliste lui eut demandé « sans détour » s’il serait candidat à un troisième mandat, Jacques Chirac a répondu avec une pointe d’ironie: « Cela mérite réflexion et donc je vais réfléchir ». « Le moment venu, je ferai connaître aux Français ma décision, avec une seule exigence: l’intérêt national », a ajouté M. Chirac, entretenant ainsi ce que beaucoup considèrent comme un faux suspense.

 On aura compris que notre président de 74 ans, actuel chanoine de Latran n’a pas vraiment envie de rejoindre les rangs clairsemés des adeptes du « Grand Silence ». Une qui aurait du aussi apprendre à se taire, c’est Ségolène en Chine en disant que  « les tribunaux chinois sont plus rapides qu’en France.» 

Publicités
Published in: on 12 janvier 2007 at 1:07  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://zirikolatz.wordpress.com/2007/01/12/le-silence-est-d%e2%80%99or/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :