You’ll go better refreshed

Il va falloir s’y faire mais d’ici 2040 Coca-Cola devra se trouver de nouveaux porte-parole. Je veux parler des ours blancs ou polaires qui sont depuis des décennies le symbole du rafraîchissement de la célèbre marque de boissons d’Atlanta. Le slogan You’ll Go Better Refreshed (Vous vous sentirez mieux rafraîchi) avait le mérite d’être clair et quoi de mieux que le fameux ours polaire pour accentuer cette sensation.

Mais aujourd’hui le constat est alarmant : selon des chercheurs américains et canadiens, la banquise arctique pourrait disparaître pendant l’été dès 2040, du fait du réchauffement de la planète. Les travaux, publiés ces jours-ci par une revue scientifique américaine, assurent ainsi que la quantité de glace dans l’Océan glacial arctique chaque mois de septembre pourrait être réduite si brutalement que, d’ici 20 ans, elle pourrait se commencer à se réduire quatre fois plus vite que ce qui a pu être constaté jusqu’ici.

Cela signifie que le pôle nord pourrait être sans glace dès l’été 2040, selon une modélisation produite par des ordinateurs. Selon une des simulations produites, la glace de septembre se réduit pour passer d’environ 6 millions de kilomètres carrés à 2 millions de kilomètres carrés sur une période de dix ans. On avait déjà mesuré que la banquise arctique fondait beaucoup (10 à 15 fois) plus vite qu’avant. Tout le monde avait d’ailleurs été très surpris de constater que, cet été, on pouvait arriver en bateau au Pôle Nord, ce qui ne s’était jamais vu !

Le monde entier et les américains en premier lieu sont alertés sur ces questions depuis longtemps. Nous avons vu récemment le film « Une vérité qui dérange » avec Al Gore. Dans une séquence marquante nous voyons un petit ours polaire qui nage à la recherche d’un coin de banquise où se réfugier. Le gouvernement américain n’ a pourtant (y a t’il un rapport ?) jamais ratifié le protocole de Kyoto. A contrario, il autorise de pomper du pétrole en pleine réserve arctique d’espèces menacées en Alaska. L’administration Bush préfère  les 10,4 milliards de barils au sanctuaire écologique de l’Artic National Wildlife Refuge. Dans ce contexte, la fonte de la banquise va modifier l’écosystème mondial et les animaux vont devoir s’adapter et les pays répondre à cette modification des frontières. Certains commentateurs cyniques observent que des « routes maritimes » vont s’ouvrir avec un  bénéfice économique notamment pour le Canada.

Ceci provoquera de graves conséquences sur l’équilibre biologique de la région, mais aussi de toute la planète ! La banquise est aussi l’habitat de nombreuses espèces comme l’ours polaire, que va-t-il alors se passer ? Coca-Cola trouvera une nouvelle mascotte en direction des enfants mais quelles mascottes gardera la planète à l’avenir?

Publicités
Published in: on 15 décembre 2006 at 12:29  Comments (1)  

The URI to TrackBack this entry is: https://zirikolatz.wordpress.com/2006/12/15/youll-go-better-refreshed/trackback/

RSS feed for comments on this post.

One CommentLaisser un commentaire

  1. C’est assez bizarre d’ailleurs ce décalage entre ce catastrophisme ambiant (car entre la fin programmée des ressources pétrolières et la modification radicale du climat,c’est quand même un scénario catastrophe) et l’absence de réaction des politiques (et des citoyens en général). En fait on a l’impression que personne n’y croit réellement.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :