Crier sur les toits

« Ne craignez pas les hommes ; tout ce qui est voilé sera dévoilé, tout ce qui est caché sera connu.  Ce que je vous dis dans l’ombre, dites-le au grand jour ; ce que vous entendez dans le creux de l’oreille, proclamez-le sur les toits. »

Cette phrase n’est pas tirée d’un discours politique mais d’un texte de près de 2000 ans « Matthieu 10, 26-27 ».

 Pourtant c’est parce qu’elle (Ségolène Royal) ne voulait pas « le crier sur les toits » qu’un débat ou une réflexion sur la place des profs dans l’école colportée par le truchement d’Internet a eu tant d’échos. Ce bout de vidéo filmée à son « insu » et parlant des 35 heures à l’école devient un brûlot sur le net. Chez ses opposants, on se persuade que cela fait suite aux sorties de Madame Royal sur la carte scolaire
et les jurys populaires et que cela ne pourra que lui aliéner les enseignants et élus locaux très présents au PS.

La question du fond importe peu en tout cas d’ici le 16 novembre où les adhérents de toutes générations choisiront le challenger du camp social-démocrate.

Cette vidéo sera t’elle néfaste ou profitable à Marie-Ségolène ? Qui le sait ? Dans les salles de profs, c’est pas gagné mais un autre monde est possible en dehors de ces lieux.

Faire connaître ce qui est caché, c’est le côté positif de ces vidéos pirates. Mais nous a t’on vraiment dévoilé ce qui était voilé ? Nous a t’on mis au grand jour ce qui était dans l’ombre ? Je n’en suis pas sûr.

 Beaucoup se doute qu’il y a une face cachée derrière le papier glacé de la madone des médias. Dans le creux de l’oreille, je vous dis que la députée des Deux-Sèvres n’a pas fini de nous surprendre. Pas forcément dans le bon sens, c’est ce qui est paradoxal et que j’ai du mal à comprendre. Mais j’ai une excuse, mes profs ne devaient sûrement pas faire 35 heures quand j’étais à l’école.

Publicités
Published in: on 13 novembre 2006 at 11:39  Comments (2)  

The URI to TrackBack this entry is: https://zirikolatz.wordpress.com/2006/11/13/crier-sur-les-toits/trackback/

RSS feed for comments on this post.

2 commentairesLaisser un commentaire

  1. C’est bien écrit ce papier. Mais je dois avoir eu également quelques lacunes dans mon éducation à la glose car je n’ai pas bien compris votre position sur le fond de la question.

  2. en effet le fond de la question n’est peut être pas traité…et finalement ça reste le discours convenu et trop répété et une fois de plus le même..
    mais il est vrai qu’ il y a un coté paradoxal à cette affaire, mais tout reste peut-être qu’une affaire de politique et qu’il en a toujours été comme cela avec tous les « hommes politiques »…
    Finalement peut on critiquer la démocratie??? bien que le meilleur des systemes…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :